• ZEP la guerre

    ZEP la guerre

    ZEP la guerre

    Zep dessine Titeuf dans un pays en guerre pour dénoncer le drame des réfugiés en Europe.
    Parmi les innombrables messages reçus sur son blog, plusieurs viennent d’enseignants demandant à pouvoir utiliser cette histoire pour évoquer en classe un drame qu’ils disent avoir du mal à aborder devant leurs élèves. « Bien sûr qu’ils le peuvent. Cette page est là pour tourner », appuie Zep.

    La mort – symbolique, répétons-le – de ses personnages paraîtra sans doute insupportable aux yeux de ses plus jeunes lecteurs. Dès la troisième case, Titeuf voit ainsi son père enseveli sous les gravats après un bombardement. Son copain Manu est abattu sous ses yeux peu de temps après par un sniper.

    « Ces scènes n’ont pas été faciles à dessiner, mais je crois qu’il fallait le faire. Je me suis dit que la mort de personnages familiers toucherait davantage que les images de réfugiés qui passent en boucle à la télé et qu’on ne veut pas regarder en raison de notre incroyable capacité au cynisme. »
    A diffuser seulement à mon sens  pour les plus grands (collège, lycée) avec un bon étayage et un bon accompagnement.
    Je vous recommande par ailleurs de le consulter à titre personnel.
    La planche de BD dans son intégralité: cliquez ici
    « Jeu-concours Nous venons en amisConcours La vie en grand »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Mayleb
    Samedi 12 Septembre 2015 à 11:27

    Merci , ça réveille  !

    2
    Cecilez
    Samedi 12 Septembre 2015 à 17:14

    Evidemment... c'est parlant.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :