• Roman-tableaux

     

    Activité de production d'écrits à partir des œuvres d'un artiste.

     

    Objectif élève: écrire une histoire à partir des œuvres d'un artiste.

    A la manière d'un roman-photos, le roman-tableaux fera "parler" les images, les articulera autour d'un récit construit, logique, avec un début, un milieu et une fin.

     

    Exemple trèèèès "basique" avec Van Gogh: des paysans attablés chez eux (tableau Les mangeurs de pomme de terre) vont ensuite aux champs (Paysans allant aux champs), ils se reposent (La méridienne) puis travaillent jusqu'au soir tombé (Le semeur au blé couchant). Pour faire plaisir à sa femme, l'un d'entre eux cueille des tournesols qu'il mettra dans un vase une fois chez lui (Les Tournesols). Ici, l'histoire doit être bien entendue développée. Des dialogues, des rebondissements, des péripéties et des aventures pourront ainsi naître au gré de l'imagination de nos élèves.

     

    Déroulé:

    1/ Travail de préparation: (par binôme, l'activité serait plus riche):

    *Le tri, la sélection: soit le maître propose une sélection d'images, soit (et c'est plus intéressant) les élèves font des recherches internet et sélectionnent des œuvres.

    *Travail de mise en place des images dans un ordre qui permet de raconter une histoire. S'effectue parallèlement à la création "à l'oral" de l'histoire par touches d'idées qui se nourrissent, se modèlent, se rectifient et se confrontent au jugement de l'autre élève du binôme.

     

     

    2/ Travail d'écriture, de production d'écrits "classique" avec plusieurs jets pour améliorer l'histoire.

     

     

    3/ Travail de lecture de sa production devant les autres élèves:

    Il serait ici souhaitable de projeter les œuvres ou d'avoir au moins des reproductions assez grande pour permettre aux élèves de suivre à la fois l'histoire et la découverte des œuvres d'art.

     

    Variante 1: sélectionner les œuvres autour d'un thème et non d'un artiste. Il est toutefois important de limiter les recherches avec une consigne contraignante.

    Cela permet aussi aux élèves de se forcer à l'imagination plutôt que de se concentrer sur une recherche internet précise qui comble leur idée du moment: en effet ici c'est l'œuvre qui doit déclencher l'idée et non l'inverse. La découverte d'une autre œuvre d'art doit conduire à un rebondissement dans leur cheminement d'idée. De rebondissement en rebondissement, le thème et l'histoire vont se forger à partir de l'univers d'un artiste ce qui permettra également aux élèves de rentrer de façon différente dans ses œuvres.

    Les élèves feront normalement plus attention aux détails du tableau, ils chercheront plus les similitudes dans le style d'un artiste (car c'est ces récurrences qui permettent le plus facilement de "lier" les éléments d'une histoire).

     

    Variante 2: donner à tous une œuvre commune à inclure dans la production d'écrits (à n'importe quel endroit). Les élèves recherchent les autres œuvres.

     

    Variante 3: selon le niveau des élèves, possibilité de différencier simplement en variant la consigne sur le nombre d'œuvres à sélectionner (de 3 œuvres pour les plus en difficulté à 7 ou 8 pour les plus à l'aise).

     

     

    Travail décroché: étude d'une œuvre en particulier: celle de la variante 2 ou une œuvre qui dans chaque groupe a interpellé.

    Si on travaille sur un mouvement artistique ou un artiste, on aura l'occasion de rencontrer de nombreuses œuvres. L'enseignant pourra choisir et présélectionner une œuvre par groupe (pourquoi pas avec un vote des élèves lors de la lecture des travaux des élèves) pour dans un second temps, étudier celles-ci avec les élèves en Histoire de l'art.

    Il est important de bien choisir son thème et son artiste surtout si les élèves font des recherches pour éviter de tomber sur des œuvres qui pourraient "choquer" les élèves.

    Un artiste prolifique permettra un panel d'idées plus important (Van Gogh par exemple: voir mon travail en Histoire des arts en cliquant ici).

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    8 commentaires
  •  Les mystères de Harris Burdick

    Up: création fiches élèves

    van-allsburg-mysteres-de-harris-burdick

     

    J'ai trouvé ce livre au fond de la remise de l'école. Il y avait plein de poussière dessus.

    En l'ouvrant, je suis tombé sur des jolis dessins, presque pas de texte et puis il y avait cette mystérieuse préface:

    "J'ai  vu les dessins de ce livre pour la première fois, il y a un an, chez un homme qui s'appelle Peter Wenders. Bien qu'il soit à la retraite maintenant, M. Wenders travailla autrefois pour un éditeur de livres pour enfants; il choisissait les histoires et les dessins pour en faire des livres.

    Il y a 30 ans, un homme qui se présenta comme  Harris Burdick, vint au bureau de Peter Wenders. M. Burdick  expliqua qu'il avait écrit 14 histoires et avait dessiné beaucoup d'images pour chacune d'elles. Il n'avait apporté qu'un seul dessin sur chaque histoire, pour voir si Wenders aimait son travail.

    Peter Wenders fut fasciné par ces dessins. Il dit à Burdick qu'il aimerait lire les histoires qui allaient avec, dès que possible. L'artiste accepta d'apporter ces histoires le lendemain matin. Il laissa les 14 dessins à Wenders. Mais il ne revint pas le lendemain. Ni le jour suivant. On n'entendit plus jamais parler de Harris Burdick. Au fil des ans, Wenders essaya de découvrir qui était Burdick et ce qui lui était arrivé, mais il ne trouva rien. Jusqu'à ce jour Harris Burdick reste un mystère complet.

    Du reste sa disparition n'est pas le seul mystère. Quelles étaient les histoires qui accompagnaient ces dessins? Il y a des indices. Burdick avait écrit un titre et un sous-titre pour chaque image. J'ai dit à Peter Wenders qu'il était difficile de regarder ces dessins et leurs sous-titres sans imaginer une histoire, alors il a souri et quitté la pièce. Il est revenu avec une boîte en carton poussiéreuse. A l'intérieur, il y avait des douzaines d'histoires, toutes inspirées par les histoires de Burdick. Ce sont les enfants de Wenders et leurs copains qui les avaient écrites autrefois.

    J'ai passé le reste du temps à lire ces histoires. Elles étaient remarquables, certaines bizarres, d'autres drôles, d'autres absolument effrayantes. Dans l'espoir que d'autres enfants soient inspirés par les dessins de Burdick, ils sont reproduit ici pour la première fois.

    Chris Van Allsburg

    Providence, Rhode Island"

     

    Ces dessins les voici........

     

    A ce moment là je retourne les tableaux de ma classe.

    Je viens de vous donner le début de ma présentation de l'album de Chris Van Allsburg.

    Les affiches sont en format A3 (vous pouvez les fabriquer vous-mêmes ou les acheter, les références ici).

    Je passe devant chaque image et je lis les sous-titres.

    Puis j'explique qu'il pourrait être intéressant d'imaginer une histoire à partir d'un de ces dessins, comme l'ont fait les enfants de Peter Wenders.

    Les élèves choississent une image, celle qu'ils préfèrent, et écrivent un texte à partir de celle-ci.

    Ils devront inclure la légende à un moment donné.

    Une fois leurs productions d'écrit terminées (et normalement ils écrivent tous avec enthousiasme), lecture aux camarades des textes, on essaye de trouver l'image choisie, on discute de l'histoire, des interprétations possibles,etc.....

    A la fin de la séance, je leur dit

    "Vous savez, en fait à côté du livre il y avait une petite boîte et maintenant que j'y pense je me demande si......." Je vais alors chercher une boîte toute poussiéreuse déposée dans un placard, je la pose sur le bureau et je l'ouvre avec précaution.

    A l'intérieur des papiers, plus ou moins jaunis.

    "Oui, c'est bien ça, ce sont des textes d'enfants. Ce sont des anciens élèves de l'école, ils ont écrit des histoires à partir des images d'Harris Burdick. Je vous en lire quelques-unes....."

    Ces textes sont des productions d'écrits réalisées par mes anciens élèves. La première année, j'avais récupéré des textes d'enfants écrits par des collègues.

     

    Je propose à mes élèves d'alimenter au cours des prochaines séances cette boîte, d'écrire leur nom, prénom et date d'écriture en haut des feuilles.

    Ainsi dans 20, 30, 40 ans d'autres élèves continueront de découvrir leurs histoires d'Harris Burdick.

     

    C'est une activité super motivante pour les élèves pour peu qu'on la théâtralise un minimum.

    La préface de l'album se suffit presque à elle-même.

    La boîte à histoires peut être alimentée par plusieurs collègues d'écoles différentes (il suffit de ne pas faire l'activité en même temps pour qu'elle voyage sans problème).

    Pour aider à la décision du choix de l'histoire, possibilité de fournir à ses élèves des miniatures des images avec les légendes en-dessous.

     

    Kits Kat-cents-coups 4 fiches regroupant toutes les images de l'album pour que les élèves puissent choisir à loisir leur histoire:

    Harris Burdick

    Télécharger « harris burdick 1.pdf »

      

     

    Harris Burdick

    Télécharger « harris burdick 2.pdf »

     

     

    Harris Burdick

    Télécharger « harris burdick 3.pdf »

     

     

    Harris Burdick

    Télécharger « harris burdick 4.pdf »

     

     

    3 des illustrations: 

    Sous la moquette

    Deux semaines passèrent et cela recommença.

     

     

     

    La bibliothèque de M. Linden

    Il l'avait prévenue pour le livre.

    Maintenant c'était trop tard.

     

    Autre lieu, autre temps

    S'il y avait une réponse, c'est là qu'il la trouverait.

     

    A noter:

    *Avec l'édition portfolio (les affiches A3), 1 illustration "bonus" supplémentaire.

     

     

    *Sur le site officiel de Chris Van Allsburg, chaque mois une histoire d'enfant inspirée d'Harris Burdick est publiée (en anglais).

      

    *Idée Orphys: faire colorier l'élément fantastique de chaque image.

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    33 commentaires
  • Poésies élèves

    A l'occasion du printemps  des poètes, j'ai organisé un concours de poésie dans ma classe.

    Après lecture devant la classe et vote des élèves, le gagnant voit sa poésie être apprise par ses camarades et figurer dans le cahier de poésie à côté de Verlaine, Hugo ou Rimbaud.

    Les 5 premiers verront leur poésie lue aux autres classes lors de nos lectures "Printemps des poètes".

    Cette année, 2 vainqueurs ex-aequo. Comme promis, diffusion sur mon blog et autorisation de libre diffusion pour une utilisation en classe.

    Bravo et félicitations à tous les participants.

     

    Une journée d’hiver

     

    Il pleut toute la journée

    Mais mon cœur est ensoleillé.

    Je vois un paysage d’hiver

    Où le ciel bleu est bien couvert.

     

    Le vent commence à souffler.

    Plantes et arbres se mettent à danser.

    Je traverse calmement cette rue

    Comme si j’étais une petite tortue.

     

    Dans cette impasse très étroite

    Un nuage est tombé à ma droite.

    Je suis mouillé, je suis trempé

    Mais ses gouttes de pluie m’ont amusé.

     

    Sous l’abri d’un grand parapluie

    Toute la famille est réunie.

    Quelle chance, quel bonheur

    De sentir cette chaleur !

    Mehdi Mezghani

    --------------------------------------------------------------------------------------------

    Ma meilleure amie

     

    J’ai de la chance de t’avoir,

    Tu me racontes plein d’histoires,

    Notre belle amitié,

    Ne se détruira jamais.

    Nous sommes si proches,

    Comme deux poches.

    Tu es curieuse,

    Comme une chasseuse,

    Dans une année, il y a douze mois,

    Dans une main, il y a cinq doigts,

    Mais dans mon cœur, il n’y a que Toi.

    Je t’aime comme tu es,

    Mon amie adorée,

    Tu es mon amie

    Pour la vie !

     

    Alia Toumi

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    16 commentaires
  • Invictus

     

      

      

    Invictus était le poème préféré de Nelson Mandela, celui qui l'a aidé à tenir durant ses longues années de prison.

    Lu à mes Cm2 qui ont décidé de l'apprendre en poésie ;).

      

      

    Invictus

    Dans les ténèbres qui m'enserrent
    Noires comme un puits où l'on se noie
    Je rends grâce aux dieux, quels qu'ils soient
    Pour mon âme invincible et fière.
    Dans de cruelles circonstances
    Je n'ai ni gémi ni pleuré
    Meurtri par cette existence
    Je suis debout, bien que blessé.
    En ce lieu de colère et de pleurs
    Se profile l'ombre de la Mort
    Je ne sais ce que me réserve le sort
    Mais je suis, et je resterai sans peur.
    Aussi étroit soit le chemin
    Nombreux, les châtiments infâmes
    Je suis le maître de mon destin
    Je suis le capitaine de mon âme.
     

    William Ernest Henley (1843-1903)

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique