• Se déplacer en Inde

    Se déplacer en Inde

     

    Une séance en géographie sur le thème "se déplacer".

    Le principe: on procède à l'envers: les élèves font la trace écrite et on rebondit sur leurs écrits et sur les documents. 1 vidéo + une série de photos diffusées en diaporama (et en boucle). Par binômes, les élèves font une trace écrite. On compare, on revient sur certaines images pour mieux décrire et développer, on élabore une trace écrite commune.

    Cliquez sur les images pour les agrandir

    (et les télécharger en meilleure résolution)

    Nouveauté: les photos en dossiers zippés

    Télécharger « Ville en Inde.rar »

    Télécharger « Inde Train.rar »

     

    Trace écrite 1: se déplacer en ville en Inde

    Les images:

    Se déplacer en Inde

    Se déplacer en Inde

    Se déplacer en Inde

    Se déplacer en Inde

    Se déplacer en Inde

    Se déplacer en Inde

    Se déplacer en Inde

    Se déplacer en Inde

    Se déplacer en Inde

    Se déplacer en Inde

     

    La vidéo:

     

    Trace écrite 2: un moyen typique de se déplacer hors de la ville en Inde: le train. Questionnaires distribués au début dans les binômes (ou au choix du PE après la phase 1 de recherche sur les images et la vidéo).

    Les images:

    Se déplacer en Inde

    Se déplacer en Inde

    Se déplacer en Inde

     

    La vidéo:

     

    Questionnaire (et trace écrite en image):

    Se déplacer en Inde

     

    Télécharger « questionnaire + images.pdf »

     

    Un exemple de trace écrite à réaliser avec les élèves au tableau (à réécrire et à photocopier pour eux).

    L’Inde est un des états les plus peuplés au monde. C'est un pays en voie de développement où le taux de pauvreté est important. La circulation dans ses villes est très compliquée : trottoirs rares, véhicules nombreux, embouteillages permanents et non-respect du code de la route. La mousson avec ses fortes pluies détériore aussi pendant de longs mois (entre juin et septembre) l'état des routes. On y croise de nombreuses voitures, scooters, bus, camions et des rickshaws à moteur ou tiré par des bras. On peut même rencontrer sur la route des vaches sacrées ou des éléphants. En Inde, on roule à gauche, comme au Royaume-Uni dont l'Inde fut une colonie. Il existe également des métros dans les grandes villes dont les rames sont souvent extrêmement remplies.

    Hors des villes, les gens se déplacent à pied, en bateau, en voiture ou en avion. Le transport le plus populaire est le train car il s’arrête dans de nombreuses villes et c’est le moyen de transport le plus rapide, le plus confortable et le moins cher. 20 millions de personnes le prennent chaque jour. Les trains sont donc souvent pleins et même la plupart du temps bondés.

    Télécharger « Se déplacer en Inde TE.pdf »

     

    En lien:

     

     

    Montre-moi ton école

    Montre-moi ton école

    Le questionnaire: cliquez ici

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • La nature en ville

    La nature en ville

    Une séance de géographie en complément de celle sur l'architecture végétale (cliquez ici) sur le thème "mieux habiter".

     

    Nouveauté: les photos en dossiers zippés (merci à Céline pour l'idée)

    Télécharger « diaporama où peut on trouver nature en ville.rar »

    Télécharger « jardins.rar »

    Télécharger « autres docs utilisés.rar »

     

    Question de démarrage: Où peut-on trouver de la nature en ville?

    Brainstorming des élèves puis diaporama photos pour compléter les réponses (parc, jardin, trottoir, rond-point, bord de fleuve aménagé, voie de tramway,....).

    La nature en ville

    La nature en ville

    La nature en ville

    La nature en ville

    La nature en ville

    La nature en ville

     

    Question 2: Qui s'occupe d'entretenir ces espaces?

    Des jardiniers professionnels des espaces verts de la mairie, des particuliers dans le cadre des jardins partagés, des animaux dans le cadre de l'éco-pastoralisme.

    Diaporama avec questions supplémentaires à poser après la question principale: où sont-ils, que font-ils, .... Photo 2: où est-on, hypothèse sur qui s'occupe de cet espace (avec réponse dans photo 3). Puis avantages de ces 3 façons complémentaires de faire (professionnel: emplois donnés, qualité professionnelle, entretien régulier garanti. Particulier: appropriation de l'endroit, développement du goût de la nature, fruits et légumes du jardin. Eco-pastoralisme: moins polluant, plus écologique, sans pesticide).

    La nature en ville

    La nature en ville

    La nature en ville

    La nature en ville

    La nature en ville

     

    Les documents ci-après viennent du site de

    l'observatoire des villes vertes

     

    Les infrastructures des villes deviennent de plus en plus vertes.

    Analyse du document suivant:

    La nature en ville

     

    Question 3: La nature: quels atouts pour les villes?

    Santé, économie, tourisme vert, préserver des dangers de la bétonisation (les autres atouts écologiques seront vus dans la séance sur l'architecture végétale).

    Analyse des documents suivants:

    La nature en ville

    La nature en ville

    La nature en ville

     

    Quelle catastrophe vois-tu sur cette photographie?

    En quoi le bétonnage des villes augmente-t-il le risque d'inondation?

    La nature en ville

    La nature en ville

    Télécharger « Quelle catastrophe vois.pdf »

     

    Trace écrite à compléter

    La nature en ville

    La nature en ville

    Télécharger « nature en ville trace écrite.pdf »

     

    La nature en ville

    La nature progresse en ville. On peut trouver des arbres, des fleurs, des plantes dans des parcs et des jardins, au bord de fleuve ou de lac. Les villes essayent aussi de végétaliser leurs infrastructures grises (parking, rond-point, trottoir, voie de tramway, immeubles,....) car il y a de nombreux avantages à la nature en ville. La nature est bonne pour la santé, pour l'écologie, l'économie et le tourisme. Elle aide également à limiter les risques naturels liés à la bétonisation des villes (inondation, vague de chaleur....).

    De nombreuses personnes s'occupent de ces espaces verts : des professionnels employés par la mairie, des particuliers chez eux ou dans des jardins partagés et même des moutons dans le cadre de l'éco-pastoralisme.

    Avantages des jardiniers des espaces verts: création d'emploi, qualité d'entretien professionnelle, entretien régulier garanti

    Avantages des jardins partagés: appropriation d'un lieu, partage, récolte de fruits et légumes locaux

    Avantages de l'éco-pastoralisme: moins polluant, écologique, sans pesticide

    Vocabulaire:

    Eco-pastoralisme: mode d'entretien écologique des espaces verts par le pâturage d'herbivores domestiques. I

    Jardin partagé: jardin géré en commun par un groupe d'habitants

    Bétonisation: action de construire avec du béton partout

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Géographie: l'architecture végétale

     

    Géographie: l'architecture végétale

    Une leçon de géographie pour les Cm2 sur le thème "mieux habiter".

    Leçon en bas de page. Voici les documents dans l'ordre d'apparition:

    N.B.: tous les documents peuvent être agrandis (avec une meilleure qualité d'image) en cliquant dessus:

    Nouveauté: les photos en dossiers zippés:

    Télécharger « diaporama.rar »

    Télécharger « documents de recherche.rar »

     

    1/Etape 1: Comparaison:

     

    2/Le projet Paris 2050: comprendre le pourquoi de ce projet:

    Géographie: l'architecture végétale

    Géographie: l'architecture végétale

    Télécharger « 3 atouts de la végétalisation à découvrir.pdf »

    Les documents du PDF:

    Géographie: l'architecture végétale

    Géographie: l'architecture végétale

    Géographie: l'architecture végétale

    Géographie: l'architecture végétale

    Géographie: l'architecture végétale

    Géographie: l'architecture végétale

     

     

    Télécharger « 10 avantages.pdf »

     

    3/Comment peut-on végétaliser un immeuble ?

     

    Géographie: l'architecture végétale

    Géographie: l'architecture végétale

    Géographie: l'architecture végétale

    Géographie: l'architecture végétale

    Géographie: l'architecture végétale

    Géographie: l'architecture végétale

     

     

     (excellente vidéo)

    ............................................................................................

    L'aide à la leçon et la trace écrite

     

    1/ Comparaison 2 photos Paris:

    Image 1 (Paris aujourd’hui) : où se trouve-ton ? Description de l’image

    Image 2 (Paris 2050) : où se trouve-ton ? Comment est-ce possible ? (un dessin, une hypothèse sur le futur ou sur un monde rêvé). Différences avec image 1 et description image 2.

    2/ Cela fait partie du projet Paris 2050 : descriptions des images pour comprendre le projet.

    Pourquoi faire cela ? Intérêt de végétaliser les immeubles : hypothèses à l’oral puis fiche de recherche pour découvrir 3 atouts puis aide de la vidéo des collégiens (ou réaliser les expériences avec sa classe) puis document écrit sur les 10 avantages des toits végétalisés (lecture non linéaire, s'appuyer sur les titres des parties pour cela: faire liens avec ce qui a déjà été dit et lire ces parties en premier puis lire et compléter avec les points éventuellement non encore abordés).

    3/ Comment peut-on végétaliser un immeuble ?

    Répondre à partir de photos d’immeubles végétalisés parisiens  + nouvelle question : comment fait-on pour mettre des plantes sur les murs et qu’elles survivent ?

    Réponses à rajouter ou à valider avec la  vidéo explicative « les architectes du végétal ».

    4/Trace écrite à compléter + souligner les éléments importants dans les 10 avantages des toits végétalisés

     

    Télécharger « architecture végétale.docx »

     

    L’architecture végétale (trace écrite)

    Dans les grandes villes, les espaces verts manquent. Des architectes et des botanistes ont eu l’idée de créer une architecture végétale. Ils habillent et recouvrent les murs et les toits des immeubles de végétation. Ces constructions ont de nombreux avantages écologiques et économiques (voir les 10 avantages des toits végétalisés) et elles se développent partout sur la planète.

    Pour végétaliser un immeuble, on peut :

    *à l’intérieur : mettre des plantes et même parfois des arbres dans les parties communes, les bureaux ou les habitations. Des designers du végétal réfléchissent pour créer des supports qui s’insèrent au mieux dans ces espaces.

    *à l’extérieur : mettre des plantes sur les balcons, créer sur les toits des espaces verts, des jardins de fleurs ou des jardins potagers (pour récolter des fruits et légumes). On peut également végétaliser les murs avec un système qui permet de faire tenir et d’irriguer les plantes.

     

    La leçon 1 de cette séquence: la nature en ville: cliquez ici

    La leçon 3 de cette séquence (dernière séance): l'écoquartier: cliquez ici (chez Mallory)

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • Multiplication des nombres décimaux

     

    Vos élèves ont des problèmes pour multiplier des nombres décimaux?

    Au calcul 1,52 x 10, ils répondent 1,520 ?

    Ils vous disent, à juste titre, qu'ils ont appris  qu'on "ajoute" un zéro à un nombre multiplié par 10.

    Nous "bidouillons"  alors en expliquant que cette règle ne vaut que pour les nombres entiers et pas pour les nombres décimaux, ce qu'ils ont du mal à comprendre; ce qui est normal vu que ce n'est pas logique. Et surtout c'est mathématiquement erroné.

    J'ai eu l'occasion de lire il y a quelques années, une méthode très simple qui marche très bien. J'avais effectué  quelques lectures pédagogiques dans le cadre de ma préparation à un stage de SRAN (remise à niveau) d'un groupe d'élèves d'une autre école qui avait de grosses difficultés dans ce domaine.

    En 15 min le problème était résolu durablement.

     

    Cette "méthode" consiste à expliquer l'origine de l'"ajout" du zéro. En CE2, pour la multiplication des nombres entiers, on peut ensuite continuer à effectuer le raccourci très connu "on écrit un zéro à la fin d'un nombre multiplié par 10, deux 0 à un nombre multiplié par 100, etc....."

    En CM, il suffira de rappeler l'explication de base et de la systématiser pour les multiplications des nombres décimaux.

    Car pour multiplier un nombre entier ou un nombre décimal par 10, on emploie le même système, le même mécanisme.

     

    L'explication peut se résumer ainsi: le décalage des nombres.

     

    Le plus simple pour commencer consiste à repartir du tableau de numération.

    Multiplier un nombre par 10 consiste à décaler un nombre (qui par défaut se termine toujours dans la case des unités) de la case des unités à la case des dizaines (10: case des dizaines). Donc un décalage d'une case vers la gauche.

    Multiplication des nombres décimaux

     

    Quand je multiplie 15 par 10 , j'inscris 15 dans mon tableau de numération et je fais le geste de tirer, de décaler le nombre d'une case (vers la gauche).  La case des unités se retrouve alors "vide". Je la comble par un zéro (pour la petite histoire, le zéro n'est pas "ajouté", il est déjà présent car 15 c'est pareil que 15,000. Quand je multiplie  15 par 10 et que je décale  vers la gauche d'une case mon chiffre 15,000 je me retrouve  avec 150,00, précision utile pour les CM quand vous aurez à expliquer le résultat d'1,5 x 100 par exemple).

     

    Pour les nombres décimaux, c'est pareil. 

    Attention ce n'est pas la virgule qui bouge mais c'est le nombre qui se décale.

    La virgule marquera toujours la limite entre les nombres entiers et les nombres décimaux.

    Dans votre tableau de numération, le nombre se décale du nombre de cases demandées, la virgule ne bouge pas.

    Il suffit de faire un geste de tirer vers la gauche votre nombre dans le tableau et généralement même pas besoin de passer par les tableaux individuels à tirettes.

    Très rapidement ensuite, plus besoin de tableau de numération, le geste est dans la tête et on peut décaler sans problème.

    Pour 1,52 x10, je décale d'une case mon nombre vers la gauche (sans bouger de place ma virgule) et hop j'obtiens 15,2.

    Multiplication des nombres décimaux

    3,54 x10, je tire d'une case et hop 35,4.

    5,652 x10, je tire et hop 56,52......... 

     

    NB: Avec les élèves, vous pouvez fabriquer des tableaux de numération à tirettes où vous pouvez décaler les nombres en fonction de la multiplication (d'une case quand vous multipliez par 10, de 2 cases quand vous multipliez par 100, etc.....).

    Multiplication des nombres décimaux

    Dans la partie violette, évider les cases blanches et faire passer des bandelettes de chiffres. Placer un nombre et le décaler selon la multiplication par 10, par 100,....

    La bandelette de chiffres doit pouvoir se manipuler facilement (en mettant un système de languette de chaque côté, par exemple).

     

    Chez Val10 et Pascale vous trouverez des ressources sur ce sujet.

     

    Pour diviser des nombres décimaux par 10 c'est le même principe sauf qu'au lieu de "tirer" d'une case vers la gauche vous "poussez" d'une case vers la droite.

    15,24 x 10 =  152,4

    15,24 / 10 = 1,524

    Pour diviser par 100 vous "poussez" de 2 cases vers la droite, pour diviser par 1000 vous "poussez" de 3 cases vers la droite, etc...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    17 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique