• Illustrations de poésie

     

    Ilustrations poésie

    Aquarelliste by Lydia.

     

    Quelques illustrations de poésies réalisées par mes élèves cette année.

    Une sélection de dessins qui m'ont interpellé par leur qualité et leur originalité.

    Bien d'autres auraient pu être présentés.

    Cliquez sur les images pour les agrandir et mieux les apprécier.

     

    1/ Le dormeur du val (par Lydia, Omar, Jafaar, Matéo et Nour):

    Le dormeur du val

    Le dormeur du val

    Le dormeur du val

    Le dormeur du val

    Le dormeur du val

    Ilustrations de poésie

     

    2/Chansons d'automne de Paul Verlaine (par Youssef, Matéo, Behe Eddine, Aziz et Elyès):

     

    Ilustrations de poésie

     

    Ilustrations poésie

     

    Ilustrations poésie

     

    Ilustrations poésie

     

    Ilustrations de poésie

      

    Ilustrations de poésie

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    18 commentaires
  •  

    Le tournetoile: un totem pivotant

    une idée originale pour exposer ses oeuvres

      

    Le tournetoile

     

    Des commentaires éclairés d'une collègue de la créatrice
     

    "Intérêts:  

    -Faire tourner" le totem (non seulement l'orienter différemment, mais aussi changer l'ordre des cartons) : ça peut même devenir un "métier" de la classe pour que le totem bouge chaque jour ou chaque semaine. C'est une responsabilité que les enfants prennent très à coeur dès qu'ils constatent que les mêmes images, agencées d'une façon ou d'une autre, ne prennent pas la même signification et ne produisent pas le même effet.

    - Chaque enfant dispose d'un espace d'exposition qui lui est dédié et, selon l'organisation de la classe, on peut lui laisser la liberté de choisir ce qu'il expose, de retirer un dessin, en mettre un autre.... J'aime cette appropriation et les débats informels que cela suscite entre les élèves (est-ce qu'on doit exposer ce qui plaît le plus aux autres, ce qu'on préfère soi, ce qui va le mieux avec les dessins des autres ? ...)


    -On peut même avoir plusieurs totems, dont un qui ne reçoit pas des oeuvres réalisées par les enfants mais choisies par les enfants ... Evidemment il faudra qu'ils expliquent leurs choix. avec ou sans thème, avec ou sans consigne ...

    - le totem peut voyager : en entier ou par morceaux, si vous faites des échanges avec une autre classe ou si vous exposez temporairement dans la cantine, le préau, la cour ....etc ... Un beau moyen de ne pas avoir à choisir entre "montrer ce qu'on a fait à ses parents" et "décorer la classe) : un jour où il faut beau on sort le totem près de la grille pour que les parents le voient, et on le rentre en classe pour en profiter au quotidien.

    - la forme elle-même du totem peut devenir une consigne (chaque face de carton reçoit un dessin qui représente une fenêtre et un intérieur ainsi le totem entier est un immeuble)

    - non négligeable : pour l'affichage, les cartons se posent sur le bureau, à la hauteur de la maîtresse qui en assez de passer ses récrés à faire l'équilibriste !

    - Si ça marche vraiment très bien, on peut même proposer à des lieux autour de l'école de leur faire un totem (on en a offert un à la bibliothèque, sur le thème d'une expo temporaire , en échange les dessins ont été encadrés par les services de la mairie ... mais il doit y avoir bien d'autres occasion et lieux intéressés...)

    variante : des mini-totems personnels avec des oeuvres de tout petit format ...

    Côté pratique :
    c'est vrai que parfois le totem tombe, mais c'est vraiment rare (pas plus de trois fois par an )

    il faut bien choisir son format de carton au départ... ou bien choisir ses formats de supports après.

    Ne pas se priver pour autant d'une grande fresque de temps en temps. "

     

    Le site de cette superbe idée

    (avec de nombreuses photos et des indications pour la réalisation):  

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    16 commentaires
  •  Scratching the surface

     

    Scratching the walls

     

    Alexandre Farto (dont le pseudo est  Vhils), artiste portugais, est passé maître dans la gravure sur mur.
    Associant peinture et gravure, c'est grâce aux différentes couches de murs, qu'il attaque à coups de perceuse, marteau ou même...explosifs qu'il donne du relief à ses portraits en apportant également des jeux de couleurs, des craquelures et pleins d'autres effets originaux. Il fait ainsi ressortir l'Histoire du mur, en exposant les sous-couches témoins d'une époque passée.

    Lien possible en Arts visuels si vous faites du scratching avec vos élèves (avec des cartes à gratter par exemple comme ici ou ici ou en superposant différents textes ou écrits, mélangés à des dessins ou à des aplats de couleur). 

     

     

     

     

    Scratching the walls

     

    Scratching the walls

     Scratching the walls

    Scratching the walls

     

    Scratching the walls

    Scratching the surface

    Scratching the surface

    Scratching the walls

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Des maquettes en veux-tu ? Certains y ont pensé !

     

    Arts visuels/technologie: maquettes

    Arts visuels/technologie: maquettes

     

    Arts visuels/technologie: maquettes

     

    Arts visuels/technologie: maquettes

     

    Arts visuels/technologie: maquettes

      
    Fait avec des maquettes individuelles prédécoupées en carton (donc pas besoin de ciseaux), tout est fourni pour la classe (colle + maquette + plan).
     
    C'est payant et cela revient à 2,50 € par enfant.
      
    Voilà le site avec les différentes maquettes du CP au CM2:
     
     
    Des maquettes en veux-tu ? Certains y ont pensé !
      




    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique